Un dessin d'une fleur de poirier

Nous cultivons l’art

de la distillation tout en finesse depuis 60 ans

Une allée dans un verger composé de poiriers
Des caisses de poires prêtes à être distillées !

Créateur de spiritueux depuis 1957

C’est là, dans les années 40, que Claude Manguin, agronome talentueux et fils du peintre Henri Manguin (co-fondateur du Fauvisme aux côtés de Matisse, Marquet,Camoin, Braque), plante plusieurs dizaines d’hectares de poiriers puis de pêchers. Il cultive alors des fruits d’exception vendus dans les épiceries fines les plus réputées, dont FAUCHON et les Halles de Paris.

En 1957, les alambics commencent à distiller afin de concentrer en eaux-de-vie les superbes arômes des fruits Manguin : « la Poire Manguin » devient une eau-de-vie de Poire Williams fleuron présente sur les grandes tables gastronomiques en France comme à l’international.

Depuis plus de 50 ans, Manguin poursuit également chaque année l’accroche dans les vergers attenants à la distillerie de plusieurs milliers de carafes destinées aux poires prisonnières.

La distillerie Manguin est reprise en mars 2011 par Emmanuel et Béatrice Hanquiez : ils engagent une rénovation du site et de l’outil de production, une nouvelle dynamique d’innovation sans concession sur la qualité.

Béatrice s’investit fortement dans la fabrication, et met sa passion, son talent et sa sensibilité au service de la création.

Trois jolies bouteilles de liqueur de la distillerie Manguin
Le couple producteur de la distillerie Manguin

En cinq ans une dizaine de produits ont vu le jour dont : n°47, une eau de vie de Poire Williams de connaisseurs issue d’une sélection de “coeurs de coeurs de chauffe” les plus fins et aromatiques ; La Périne, un apéritif fruité de Poires Williams ; Caraxès, un blend gourmand de Poires Williams et de vieux rhums des Caraïbes ;

Golden Pear, une eau de vie de Poires Williams ambrée par un passage de six mois dans un fût de Sauternes (Château Myrat – Grand Cru Classé) ; des liqueurs de Clémentines Corses et tout récemment de Citrons Bergamote à peine filtrées et subtilement sucrées.

En 2015, la Maison Manguin crée l’Olive Distillée qui se décline désormais sur : ELAYOS l’Olive Distillée et qui séduit les chefs cuisiniers et bartenders de renom. ELAYOS  l’Apéritif à l’Olive est désormais l’Oli’Gin. L’Olive Gin est propice à la création de cocktails au parfum de Provence que nous vous proposons de découvrir dans notre rubrique blog.

Dessins figuratifs monochromes de flacons et de verres sur des lattes de bois
La productrice et son alambic

Il faut éveiller sans cesse nos sens pour saisir au mieux la profondeur de toute chose. Le créateur de spiritueux est un éternel éveillé, un amoureux de la terre et de la nature. Il dévoue ses sens à extraire des fruits la quintessence, tout en finesse et délicatesse. Il s’enivre sans cesse d’une mélodie qu’il transmet dans ces flacons pour en faire une symphonie qui se révèlera différente d’une papille à une autre.

Un fût de liqueur en pleine macération

Choix des meilleurs fruits, maturation homogène, fermentation lente et à température maîtrisée, macérations, double-passe, sélection des têtes et des queues, coeur de chauffe, coupages et assemblages, dégustations, vieillissement en cuves ou en fûts. Chaque étape de la distillation est appréhendée par MANGUIN dans les règles de l’art, avec la délicatesse, la minutie et la patience qui seules permettent au doigté de notre distillateur d’exprimer l’essence du fruit dans nos eaux de vie et liqueurs.

Au coeur des vergers de l’Île, au printemps, nous glissons soigneusement les branches chargées de fruits naissants dans nos carafes et magnums, solidement attachés « la tête en bas », afin de résister à la pluie et au mistral.

La nature oeuvre alors, les poires emprisonnées se développent et murissent « comme dans une serre » jusqu’en août, où nous récoltons les poires aux « écrins de verre ».

Une pore prisonnière